La leucémie, également appelée « cancer du sang », se manifeste par une prolifération anormale des globules blancs. Selon la Fondation pour la recherche médicale, elle touche près de 9000 personnes chaque année en France. Au sein de ces cas déclarés, il faut distinguer 2 types de leucémies : aigüe et chronique. Dans cet article, nous nous penchons plus précisément sur la leucémie chez les personnes âgées car l’incidence de cette maladie croît avec l’âge. Savoir déceler ses symptômes permet de poser un diagnostic rapidement et de mettre en place le traitement adéquat. Décryptage…

Cancer du sang : les facteurs à risque

Les causes de ce cancer ne sont pas encore déterminées avec précision. Néanmoins, il existe des facteurs à risque favorisant son développement (comme la vitesse sur la route favorise les accidents) :

  • L’âge ;
  • Les prédispositions génétiques, notamment dans le cas de la leucémie myéloïde ;
  • L’exposition à des substances toxiques et/ou chimiques (pesticides, benzène…) ;
  • Les antécédents de chimio / radiothérapie due(s) à un précédent cancer ;
  • Le mode de vie comme l’obésité ou le tabagisme ;
  • Dans de rares cas, certaines infections comme l’hépatite C ou le virus d’Epstein-Barr.

Nous tenons à préciser que la présence d’un ou plusieurs de ces facteurs ne conduit pas systématiquement à une leucémie. Seul un diagnostic établi par une prise de sang et des examens complémentaires sont à prendre en compte.

Savoir faire la distinction entre les différents types de leucémies

Aigüe, chronique, myéloïde ou lymphoïde… Autant de termes pouvant qualifier les différentes leucémies chez les personnes âgées. Comment les distinguer ? Voici nos explications.

La leucémie myéloïde

Cette forme de cancer se traduit par une anomalie constatée dans les chromosomes avec l’apparition du « chromosome Philadelphie ». Ce dernier entraîne la multiplication des cellules myéloïdes altérées dans la moelle osseuse et une surproduction de globules blancs anormaux dans le sang.

On différencie alors la :

  • Leucémie myéloïde aigüe ou LMA qui se présente sous une forme assez agressive de la maladie avec un développement rapide.
  • Leucémie myéloïde chronique ou LMC qui se développe sur plusieurs années.

La leucémie lymphoïde

Survenant le plus souvent après 60 ans, cette autre forme de cancer touche un type de cellules spécifiques : les lymphocytes. Les cellules atteintes s’agglomèrent dans la moelle osseuse pour atteindre enfin le sang. Celle-ci ne doit pas être confondue avec un lymphome pour lequel l’amas des cellules malades se fait dans les ganglions lymphatiques (hors de la moelle osseuse).

Ici aussi on différencie la :

  • Leucémie aigüe lymphoïde (aussi appelée lymphoblastique) ou LAL qui, à l’image de la LMA, se développe très vite dans les cellules souches du sang.
  • Leucémie lymphoïde chronique ou LLC où le cancer se développe beaucoup plus lentement dans le temps.

Savoir repérer les symptômes de la leucémie des personnes âgées

D’une manière générale les signes d’alerte de la leucémie restent très variables. On peut néanmoins noter une dégradation de l’état de santé général avec de la fatigue, de la fièvre, une perte de poids ou d’infections à répétition. On peut aussi remarquer une grosseur anormale des ganglions, du foie, de la rate ou même des amygdales. Pour les leucémies aigües, on peut aussi constater des saignements gingivaux ou du nez.

Dans tous les cas, avant même l’apparition d’un symptôme, il est toujours conseillé de faire un bilan de santé régulier chez le médecin. Celui-ci pourra détecter toute grosseur anormale et prescrire une prise de sang complète permettant de poser un diagnostic fiable. Autrement appelé NFS (numérotation de formule sanguine), cet examen peut mettre en évidence une quantité anormalement basse de globules rouges et l’existence de cellules cancéreuses. Par la suite, d’autres examens plus poussés, comme le myélogramme qui consiste à prélever et analyser de la moelle osseuse, sont réalisés afin de déterminer quel type de leucémie est présent.

Comment traiter un cancer du sang ?

Recourir à un traitement adapté au diagnostic

Bien entendu, plus la leucémie chez la personne âgée est découverte tôt, plus le traitement est efficace. Le facteur temps joue un rôle primordial dans toutes les formes de cancer, et en particulier dans les cas de leucémies aigües.

La durée du traitement dépend du stade de la maladie. Une chimiothérapie, visant à détruire les cellules leucémiques, est envisagée dès l’apparition des symptômes. Celle-ci peut néanmoins entraîner quelques effets secondaires indésirables comme une perte de mémoire chez les seniors. Ensuite, en fonction de son évolution, la chimiothérapie peut être complétée par une radiothérapie, une greffe de cellules souches, une transfusion sanguine ou un traitement médicamenteux ciblé.

Il est primordial de bien se faire suivre par une équipe spécialisée dans les maladies du sang. Et, lors de la rémission définitive, nous conseillons de suivre un programme de renforcement musculaire spécifiquement adapté aux seniors. Celui-ci sera d’un grand soutien pour se remettre de cette épreuve physiquement et mentalement.

Pensez à la téléassistance pour recevoir de l’aide en cas de problème

Que ce soit tout au long du traitement ou même lors de la convalescence suite à une leucémie, chaque personne âgée doit pouvoir être secourue à n’importe quel moment du jour ou de la nuit. La solution : la téléassistance. Il s’agit d’un bip d’assistance à porter soit en médaillon, soit en bracelet. Lorsqu’un problème survient (une chute, un malaise, etc.), il suffit d’activer le service en pressant sur le bouton. Immédiatement, un professionnel répond à l’appel et envoie les secours adaptés.

Luttant contre la perte d’autonomie des seniors, toute personne souscrivant à notre service peut bénéficier d’aides financières pour le maintien à domicile et en particulier le crédit d’impôt de 50%. Toute souscription à notre Pack Premium comprenant un boitier téléphonique et un détecteur de chute coûte en réel 14,95 euros / mois !

N’hésitez plus ! Souscrivez à notre service de téléassistance 24h/24 pour être protégé dans tous les moments de la vie.

Retrouvez, en quelques questions, un résumé de notre article

  • Quels sont les symptômes d’une leucémie chez les personnes âgées ?

    Ils sont très variables mais se traduisent généralement par une dégradation de l’état de santé de la personne. Avec la leucémie apparaissent divers symptômes comme la fatigue, la fièvre, une perte de poids, des infections à répétition, une grosseur anormale des ganglions ou organes (foie et rate) ou encore des saignements de nez ou de gencives fréquents.

  • Existe-t-il un traitement pour lutter efficacement contre le cancer du sang ?

    Les traitements permettant de soigner la leucémie chez les personnes âgées s’améliorent et donnent de plus en plus l’espoir d’une rémission définitive aux patients. Ainsi, en fonction du stade de la maladie, les premiers soins permettront de détruire les cellules cancéreuses avec une chimiothérapie. Celle-ci pourra être complétée par une radiothérapie, une greffe de moelle osseuse, une transfusion sanguine ou des médicaments ciblés.