Le saviez-vous ? Il existe une allocation permettant aux personnes âgées de financer les aides dont elles ont besoin dans leur vie courante. Il s’agit de l’allocation personnalisée d’autonomie à domicile, ou plus simplement, l’APA à domicile. Cette allocation est prévue pour les personnes âgées dépendantes ou en perte d’autonomie qui vivent à leur domicile. Elle permet aussi à leurs proches de pouvoir plus facilement veiller sur elles en finançant des solutions comme la téléassistance. Que devez-vous savoir sur l’APA ? Quelles sont les conditions pour en bénéficier ? Comment obtenir cette allocation personnalisée d’autonomie ? Cet article vous résume tout sur l’APA à domicile.

L’allocation personnalisée d’autonomie : les informations à savoir

Pour vous faciliter la tâche, nous vous avons synthétisé les informations concernant l’allocation personnalisée d’autonomie. Ces informations sont issues du site officiel Service-Public.fr.

Qu’est-ce que l’APA ?

L’allocation personnalisée d’autonomie (l’APA) désigne une aide financière à destination des personnes âgées en situation de dépendance physique ou en perte d’autonomie. Cette perte d’autonomie, totale ou partielle, affecte leur quotidien. Autrement dit, elles font face à des difficultés pour effectuer les gestes quotidiens : se déplacer, se laver, se nourrir, etc.

L’APA est une allocation permettant de financer les aides dont ces personnes ont besoin pour continuer à vivre sereinement. Devenue le cheval de bataille de la politique sociale pour les personnes âgées, cette aide financière s’avère très utile pour cette population vulnérable.

Elle se décompose en deux volets distincts : l’APA à domicile et l’APA en établissement. Cette allocation est versée par votre Conseil départemental. Notez que l’APA à domicile a été revalorisée et améliorée à la suite de la loi du 28 décembre 2015 afin de prendre en compte les évolutions sociétales du vieillissement de la population française.

Quelles sont les conditions pour bénéficier de l’APA ?

Vous souhaitez obtenir l’APA ? Pour bénéficier de l’allocation personnalisée d’autonomie, vous devez être âgé d’au moins 60 ans. Vous devez également résider sur le territoire français de façon stable et régulière. Enfin, vous devez être en situation de perte d’autonomie (totale ou partielle).

Cette perte d’autonomie est déterminée par une équipe de professionnels qualifiés de votre Conseil départemental. Elle devra être évaluée comme relevant du GIR 1, 2, 3 et 4 (les degrés 5 et 6 sont exclus du dispositif de l’APA). Le GIR, pour Groupe Iso-Ressources, sert à déterminer le niveau de perte d’autonomie d’une personne âgée, le GIR 1 étant le degré le plus élevé. Autrement dit, avec un GIR allant de 1 à 4, les professionnels estiment que vous avez effectivement besoin d’aide pour réaliser les actions nécessaires à la vie quotidienne. Ils estiment aussi que votre état de santé nécessite la mise en place d’une surveillance régulière, comme la téléassistance.

Pour bénéficier de l’APA, il faut remplir les conditions d’âge, de résidence en France et de perte d’autonomie pour pouvoir obtenir l’allocation personnalisée d’autonomie quels que soient vos revenus. Notez qu’il n’y a pas de condition de revenu pour obtenir l’APA. Cela dit, actuellement, au-delà de 813,39 euros de ressources mensuelles, vous acquittez une participation progressive aux dépenses inscrites dans votre plan d’aide. Cette participation financière à votre charge, également appelée « reste à charge », dépend de l’ensemble de vos revenus et du montant de votre plan d’aide lié à l’APA.

Comment obtenir l’aide de l’APA à domicile ?

Pour bénéficier de cette allocation financière, il vous suffit de remplir un dossier de demande d’APA. Vous pouvez retirer ce document auprès des services de votre département, dans votre CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) ou encore directement à votre mairie. Vous pouvez aussi le retrouver en ligne, sur le site internet de votre département.

Une fois que votre dossier est rempli et envoyé (n’hésitez pas à vous faire conseiller si besoin), une équipe de professionnels du Conseil départemental vient à votre domicile évaluer votre situation et votre degré de dépendance. Ensemble, vous estimez les difficultés rencontrées pour les actes du quotidien. Les professionnels vous expose ensuite le montant de l’APA à laquelle vous pouvez prétendre. Notez que l’évaluation de cette aide pourra éventuellement être revalorisée plus tard en cas de besoin (dégradation de la perte d’autonomie par exemple).

Le premier versement de l’APA à domicile a lieu le mois suivant la décision d’attribution de l’allocation d’autonomie par votre Conseil départemental (à condition de respecter les conditions). Cette aide vous est versée tous les mois, au plus tard le 10 du mois.

L’allocation personnalisée d’autonomie : ce qu’il faut retenir

En résumé, voici ce que vous devez retenir de l’APA à domicile :

  • Il y a 3 conditions pour en bénéficier (être âgé de 60 ans ou plus, résider en France et être en situation de perte d’autonomie) ;
  • Il n’y a pas de condition de revenu. Cependant il est à noter qu’au-delà d’un certain niveau de revenu, un reste à charge, modulé en fonction du montant de l’allocation, est appliqué  ;
  • Il faut remplir un dossier de demande d’APA auprès de votre Conseil départemental (ne pas hésiter à vous renseigner en mairie) ;
  • Des professionnels qualifiés du Conseil départemental viendront à votre domicile pour évaluer votre situation avec vous ;
  • L’allocation personnalisée d’autonomie à domicile est versée chaque mois.

Concrètement, pouvez-vous financer la téléassistance grâce à l’APA à domicile ?

Comme nous l’avons vu, l’allocation personnalisée d’autonomie à domicile est une aide personnalisée à votre situation. Selon vos besoins, elle sert à financer le paiement d’heures de ménage, de portage de repas, de travaux d’adaptation de votre logement (y compris l’achat d’un lit médicalisé ou d’un fauteuil roulant), et même de la mise en place d’une solution de téléassistance à domicile.

Donc oui : l’APA est une aide financière pour la téléassistance. Si les professionnels du Conseil départemental estiment qu’il est pertinent que vous ayez une téléassistance à domicile (et que vous remplissez les autres conditions), vous pourrez faire financer, en partie ou en totalité, la téléalarme avec l’APA.

Dans tous les cas, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre Conseil départemental pour toute question. Pour le cas spécifique de la téléassistance, nous vous invitons à prendre contact avec nous. Nous sommes experts du sujet !